Passer au contenu principal

PROJECT ONE. PLACER LA BARRE PLUS HAUT POUR L’INDUSTRIE CHIMIQUE.

Construire l’infrastructure la plus efficiente d’Europe

L’investissement de 3 milliards d’euros, le plus important jamais réalisé par INEOS, financera le premier craqueur d’Europe en 20 ans, une révolution après des années de déclin pour l’industrie chimique européenne. 

Cet investissement est une grande nouvelle pour l’industrie chimique européenne et aura d’énormes retombées pour la Belgique, où il est situé, et aux économies européennes en général.

On peut espérer que d’autres entreprises de l’industrie chimique européenne suivront et remplaceront les vieilles technologies dépassées par des systèmes efficients à faibles émissions.

Jim Ratcliffe, fondateur et président d’INEOS a déclaré : « Notre investissement dans un craqueur d’éthylène et une unité de déshydrogénation du propane (PDH) de classe mondiale est le plus important en Europe depuis plus d’une génération, et marque une avancée majeure pour l’industrie pétrochimique européenne. Nous avons la conviction que cet investissement inversera la tendance après des années de déclin pour le secteur. »

Avec Project ONE, le port d’Anvers disposera bientôt du craqueur d’éthylène le plus efficient d’Europe et d’une unité PDH de classe mondiale. De cette manière, INEOS s’assure de devenir le grand pionnier d’une industrie chimique toujours plus durable.

Ces deux usines produisent des composants essentiels à la production de produits chimiques et de polymères clés pour les éoliennes, les panneaux solaires, les équipements médicaux (poches de sang, emballages stériles, appareils d’IRM, etc.), les matériaux de construction (canalisations d’eau et de gaz pouvant durer plus de 50 ans), les textiles, les composants légers de voiture, etc.

L’investissement le plus important pour l’industrie chimique européenne en 20 ans : 

  • Essentiel pour contrer le risque de déclin de l’industrie chimique européenne
  • Renforce la place du port d’Anvers comme pôle de l’industrie chimique
  • Création de 450 emplois permanents, cinq fois plus d’emplois indirects et 3 000 emplois lors de la phase de réalisation
  • Une nouvelle génération d’installations en termes d’efficacité énergétique et d’empreinte écologique.